Publié par : Mehdi | novembre 8, 2009

Interview : Dany Dan

dany-dan

Cinq disques avec les Sages Poètes de la Rue, un album solo, quatre mixtapes, une flopée de featurings : Dany Dan a écrit quelques unes des plus belles lignes de l’histoire du rap français. Pour présenter le légendaire MC boulonnais, il faudrait sûrement autant de superlatifs qu’il y a de pseudonymes prêtés à ce « tympan perceur », « tard le soir traîneur », « premier métro preneur »… Alors forcément, au moment de le rencontrer, il y a pas mal d’excitation. Et une bonne dose d’émotion.

Métro Marcel Sembat, Pont de Sèvres…Les lieux qui nous entourent en ce 18 octobre ne sont pas complètement anodins. Immortalisés par des rappeurs qui avaient une féroce envie de représenter une ville quelque peu isolée dans le paysage rapologique français (nous y reviendrons), ils sont chargés d’histoire pour quiconque a été bercé par les morceaux des Silisages, du Beat de Boul’ ou de Lunatic.

Avant de rencontrer Dan, il aurait été légitime d’émettre des doutes sur la ponctualité de celui qui a maintes et maintes fois repoussé la sortie de son tant attendu « Poétiquement correct ». Nous aurions été mauvaises langues. Dany est (presque) pile à l’heure. Le temps de se saluer, de remarquer qu’il avoisine effectivement les deux mètres et nous nous installons en bord de Seine, précisément là où a été tourné le clip de ‘Fais le vide remix’ (visible sur son Myspace).

« Ma parole », « A la régulière », « On roule »…Pas de doutes, Dan parle comme il rappe. Et inversement. Pour compléter l’impression de sincérité qui se dégage du bonhomme, son téléphone sonnera au rythme de ‘Steve Biko (Stir it up)’ quelques minutes après qu’il nous dise qu’il avait « vraiment trop écouté « Midnight marauders » ».

Mine de rien, il n’y a peut-être pas tant de rappeurs que ça dont on pense pouvoir réciter la quasi-totalité des couplets sans sourciller. Alors quand une rencontre avec l’un d’entre eux se transforme en une chaleureuse discussion d’une heure et demie autour du rap, on est content d’avoir appuyé sur « Play » au bon moment.

Lire l’intégralité de l’interview.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :