Publié par : Mehdi | novembre 8, 2009

Qui se cache derrière « Retour aux sources » ?

item Il y a dix jours, l’Elysée Montmartre accueillait un des événements rapologiques majeurs de cette année 2009. En proposant un show où Les Sages Poètes de la Rue, Expression Direkt, les X-Men, 3ème Oeil et les 2 Bal 2 Neg sont venus prendre le micro, le concert « Retour aux sources » proposait à tous les amateurs de rap français d’effectuer un flashback de plus de dix ans. L’occasion pour nous d’aller à la rencontre de Daphné Weil et Yaël Lellouche, toutes deux à l’origine du projet.

Abcdrduson : Pour débuter, est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Daphné & Yaël : Daphné & Yaël, 29 ans. Deux amies d’enfance portées par la même passion : tout ce qui touche au mouvement hip-hop.

A : Pouvez-vous nous dire en quoi consiste l’association « Du son du son du sooooon !!! » ?

D & Y : L’asso’ est toute jeune. Elle a été crée fin 2008 spécialement pour bénéficier d’une structure juridique afin de nous permettre d’organiser le concert.

A : Comment est venue l’idée du concert « Retour aux sources » ?

D : L’été dernier (2008), on s’était mises au vert quelques jours dans un bled perdu près de La Rochelle et on se baladait sur les routes dans la mythique 206 de Yaël. On écoutait « 1st Infantry » d’Alchemist. L’album date de 2004 et, je ne sais plus comment mais on a commencé à parler de vieux clips de rap français qu’on avait revus récemment sur la toile. A ce moment là, sans savoir non plus comment, l’idée m’est tombée dessus d’un coup et j’ai lâché à Yaël : « ce serait frais un concert avec tous les activistes du rap français qu’on écoutait en boucle dans les nineties ! » Yaël a détourné son regard de la route et m’a zieutée bizarrement. Mais ça voulait tout dire…

A : C’est la récente reformation d’anciens groupes (La Cliqua, NTM) qui vous a donné envie de vous lancer dans l’aventure ?

D : Inconsciemment, ça a dû nous influencer… Mais, au moment où l’idée a été lancée, on ne pensait pas du tout au come-back de La Cliqua en avril ou au concert d’NTM à venir en septembre. Il y a surement un potentiel business sur le créneau du retour des « anciens », mais ce n’est pas du tout ce qui nous a poussées à lancer le projet. Tout est basé depuis le début sur notre kiff personnel de voir ou revoir sur scène ces artistes qui nous font vibrer.

Y : Nous n’avons pas du tout un regard de professionnel mais plutôt celui de fan. Cette démarche à ete faite dans ce sens. La réflexion n’était pas « ça peut marcher! » mais « on va kiffer! ». Le résultat est que ça a marché mais on n’a rien vu du concert…

A : Comment avez-vous choisi les groupes que vous alliez inviter ?

D : On a carrément établi notre « wish list » avec le top de tous les artistes et groupes qui nous ont fait kiffer et on a gardé une liste plus réduite de ceux qu’on allait contacter, en tenant compte des séparations de groupes et autres embrouilles. Les premiers contacts se sont faits via Myspace mais aussi par le biais de potes qu’on avait en commun avec les artistes.

Y: C’était une démarche de fan donc on n’a pensé qu’a nous et à nos goûts. On a d’abord fait ce concert pour qu’il nous plaise à nous deux.

A : Y a-t-il des groupes qui ont refusé l’invitation ?

D : Un artiste que l’on ne citera pas (mais dont la venue au concert aurait sans aucun doute ameuté les foules) a décliné l’invitation étant donné qu’il a complètement laissé tomber tout ce qui touche au rap. Il a quand même manifesté son soutien pour le concept de l’événement. Pas mal d’artistes phares ont accepté l’invitation mais ne souhaitaient pas monter sur scène avec les autres artistes de leur groupe de l’époque. Embrouilles, embrouilles…

A : On peut espérer une suite ou une tournée en province ?

D : Suspens… Sérieusement, pour le moment, on fait le bilan du concert passé et on gère toute la partie administrative qui prend pas mal de temps. Après, on va se reposer un peu… Et on avisera. A ce stade on ne sait pas encore si le prochain « Retour Aux Sources » sera une tournée du plateau du 11 Juin ou une autre édition sur Paris…A suivre !

A : Comment avez-vous trouvé le public durant le concert ?

D : Éclectique et chaud ! Au départ, notre cœur de cible pour le concert était logiquement la tranche des trentenaires mais on a pu voir que les premiers rangs dans la salle ont été pris d’assaut par un public qui n’atteignait même pas l’âge de la majorité !
Ça a aussi étonné les artistes et ça fait vraiment plaisir que la jeune génération s’intéresse et se délecte de bonnes vibes qui datent d’une époque où ils étaient encore à l’école primaire. On a vraiment aimé retrouver cette bonne ambiance des concerts de l’époque et voir que les ¾ de la salle connaissaient les paroles des artistes par cœur. Ça c’était fort.

Y: Ca fait plaisir de voir des vrais kiffeurs ! Non seulement ils connaissaient les paroles par coeur mais les gens n’ont pas quitté la fosse pendant 3h30 ! D’habitude dans ce genre de concert avec plusieurs artistes le public fait des pauses, sort de la fosse quand ça lui plait moins… et là non. Ça nous a fait plaisir!

A : Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez changer a posteriori ?

D : On aurait aimé être un peu plus convaincantes devant les médias parce que nos premières interventions en radio étaient plutôt désastreuses ! En tous les cas, ce que l’on ne veut surtout pas changer, c’est cette éthique que l’on s’est fixée depuis le début avec Yaël : une structure et une démarche au plus proche de l’indé sans l’intervention de tiers qui pourraient nuire à l’authenticité et à la passion que l’on a mobilisées pour mener ce projet jusqu’à son terme.

Y: C’est vrai qu’au niveau des médias on n’est pas douées mais je ne suis pas sûre que si l’on repasse devant un micro on fasse mieux…
Forcément on changerait quelques petites choses. Notre vision à changé avec l’expérience du 11 juin mais on reste très fières de l’aboutissement de ce projet.

A : Le mot de la fin ?

D : On tenait à remercier sincèrement tous nos amis, nos familles et les activistes du milieu HH qui ont soutenu le projet de près ou de loin et qui ont surtout cru en nous depuis le début. « Du son, du son, du soooon !!! » va continuer de faire parler d’elle avec toujours la même ligne de conduite : uniquement du bon soooon pour les oreilles des connaisseurs !

Billet paru sur le blog de l’Abcdrduson.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :